Les capteurs polliniques

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) créé en 1996, a pour objet l'étude du contenu de l'air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population, c'est à dire l'étude du contenu de l'air en pollens et en moisissures, ainsi que du recueil des données cliniques associées.

Afin de mener à bien sa mission, le RNSA a mis en place un réseau efficace de plus de 80 sites de capture, répartis sur le territoire français.
C'est en superposant la carte de densité de population, la carte d'implantation des espèces végétales et la carte climatique que le RNSA a déterminé l'implantation des capteurs de pollens volumétriques.


Les capteurs volumétriques ont pour but de recueillir de façon continue les pollens en suspension dans l'air afin d'en effectuer le comptage. Pour cela le capteur génère l'aspiration d'un débit d'air régulier (10 L/min) équivalent à la respiration humaine moyenne. Une fois aspirés, les pollens se déposent par impaction sur la périphérie d'un tambour qui effectue une rotation par semaine. Chaque semaine, à heure fixe, la bande est prélevée, découpée en 7 segments pour être colorés et montés sur une lame de microscope. L'analyse consiste en la reconnaissance et le comptage des pollens au microscope optique.

MINOLTA DIGITAL CAMERA
MINOLTA DIGITAL CAMERA
MINOLTA DIGITAL CAMERA