Les polliniers sentinelles

18216308_10212433405607874_268411736_o

Dans un souci d'anticipation et de prévision de la survenue des allergies aux pollens, la phénologie (l'étude de l'apparition d'événements périodiques déterminée par les variations saisonnières du climat tels que la floraison ou la pollinisation chez les végétaux) est un outil pertinent.

Ainsi, l'implantation d'un Jardin des Pollens (basé sur l'expérience nantaise et celle du RNSA), espace d'observations privilégié des plantes et des arbres allergisants représentatifs de la région Hauts-de-France, est le meilleur moyen d’étudier cette phénologie. En effet, deux grands objectifs sont atteints :

  1. Objectif d'observations phénologiques
  • Observer la libération des pollens afin de déterminer les dates de floraison de chaque espèce allergisante, pour pouvoir anticiper les traitements adaptés et ciblés correspondant aux diverses sensibilités
  • Suivre la précocité et la durée de ces phénomènes phénologiques en lien avec le changement climatique
  • Analyser la complémentarité entre le capteur pollinique et les données du pollinier
  1. Objectif pédagogique
  • Former et informer le grand public, de façon ludique et pédagogique, pour faire connaître les plantes et arbres allergisants grâce à son « parcours découverte »
  • Induire un comportement d'éviction des sources allergisantes.

Les résultats obtenus sur les émissions de pollens grâce au Jardin des Pollens sont retrouvés directement en bas du Bulletin Allergo-Pollinique (BAP) édité chaque semaine par l’APPA. Retrouvez-le ici !