Mettre en place un pollinier sentinelle

Pour anticiper la survenue des allergies aux pollens, la phénologie (l'étude de l'apparition d'événements périodiques déterminée par les variations saisonnières du climat tels que la floraison ou la pollinisation chez les végétaux) est un outil pertinent. Les observations se font au quotidien, au plus proche de l’espèce, permettant d’avoir l’information la plus précise sur les stades phénologiques.

pollinier 1
Sans titre

Véritable espace d’observation privilégié des plantes et des arbres allergisants, le pollinier sentinelle semble être le meilleur moyen de suivre la phénologie des espèces.

Deux objectifs fondamentaux sont ciblés :

  1. Objectif d'observations phénologiques
  • Observer la libération des pollens afin de déterminer les dates de floraison de chaque espèce allergisante, pour pouvoir anticiper les traitements adaptés et ciblés correspondant aux diverses sensibilités
  • Suivre la précocité et la durée de ces phénomènes phénologiques en lien avec le changement climatique
  • Analyser la complémentarité entre le capteur pollinique et les données du pollinier
  1. Objectif pédagogique
  • Former et informer le grand public, de façon ludique et pédagogique, pour faire connaître les plantes et arbres allergisants grâce à son « parcours découverte »
  • Induire un comportement d'éviction des sources allergisantes
Sans titre2
LE POLLINIER SENTINELLE : UN JARDIN PAS COMME LES AUTRES

Une idée originale portée par la ville de Villeneuve d’Ascq

Très engagée à la fois dans le développement durable et dans la promotion de la santé, la ville de Villeneuve d’Ascq a accueilli avec enthousiasme ce projet à la Ferme du Héron. Claude Delattre, responsable de la Ferme et responsable du service « Education à l’environnement » de la mairie de Villeneuve d’Ascq, et Yveline Redlich, du service « Promotion de la santé » de la mairie de Villeneuve d’Ascq ont accepté de nous en dire plus sur cette belle réussite.

C’est l’aspect de sensibilisation du public qui a attiré le service « Promotion de la santé » de la ville. « Villeneuve d’Ascq fait partie du réseau français des « Villes Santé de l’OMS » indique Yveline Redlich. Le service « Promotion de la Santé » est chargé, au travers d’actions diverses, de mettre en œuvre le programme national de santé publique. Il mène une démarche partenariale d’information, de prévention et d’éducation auprès des habitants, en lien avec les partenaires sociaux et sanitaires. Le polliniser sentinelle répondait aux critères que nous fixons et permettait de mener une action de prévention sanitaire, tout en démontrant le lien entre environnement et santé. C’est véritablement ce qui m’a séduite dans ce projet », ajoute-t-elle.

Pour retrouver l’intégralité de l’article, cliquez sur les photos ci-dessous :